Je teste mon trouble du stress post traumatique

La vie est complexe. Tout le monde est sujet à vivre des situations alarmantes.
quand l’alarme est trop forte, les amygdales cérébrales qui s’activent habituellement pour nous prévenir d’une gêne ou d’un danger, s’activent si fort qu’elles ne se désactivent plus… Et le cerveau, et le corps restent en état d’hypervigilance : On peut se retrouver en situation d’alerte sans savoir ce qui l’a déclenchée! Personne ne comprend vos émois, même pas vous , et c’est normal, c’est ce que produit le stress post traumatique.

On est tous en Stress post traumatique à un degré divers : de 0 à 10. … Donc rassurez vous , vous êtes comme tout le monde, le genre humain est d’avoir peur, plus ou moins. Ensuite c’est chacun son style:

  • à 0 : c’est de l’imprudence, on nie le danger et on prend des risques inconsidérés
  • à 1, 2, 3, c’est de la prudence, c’est l’apprentissage normal des risques de la vie : on se méfie du vide, de la circulation, des baies dans la forêt
  • à 6, ou 7, c’est gênant, on est limité dans l’action
  • à 7, 8,  c’est enfermant, on ne peut plus sortir, on a des phobies
  • à plus forte échelle ,le sujet peur se dissocier pour apaiser le trouble et vivre des cénesthopathies qui peuvent faire penser à de la schizophrénie. (sans que ça en soit)

Bien sur si vous êtes géné par votre anxiété, vous consulterez n’est ce pas? Car la vie est belle et le stress post traumatique ça se soigne alors autant vivre en se passant des versions de stress envahissantes…
Pour vous aider cependant à voir clair, nous vous proposons une liste d’éléments couramment utilisés dans une évaluation diagnostique du TSPT. Ces éléments peuvent vous aider à comprendre les symptômes courants associés au TSPT.

Vivez vous {jamais, quelquefois, régulièrement, trop souvent} les symptomes suivants:

1. **Flashbacks**: Vivre des souvenirs traumatisants de manière vivide et effrayante, comme si l’événement se produisait à nouveau.

2. **Rêves perturbateurs**: Avoir des cauchemars récurrents liés à l’événement traumatisant.

3. **Pensées intrusives**: Des pensées, des images ou des sentiments involontaires et perturbants liés à l’événement traumatisant qui surgissent de manière répétée.

4. **Évitement et engourdissement émotionnel**: Éviter activement les pensées, les sentiments, les conversations, les lieux ou les personnes qui rappellent le traumatisme. Éprouver un sentiment d’engourdissement émotionnel.

5. **Hyperexcitation**: Être facilement excité ou sursauté, avoir des difficultés à dormir, être enclin à la colère ou à l’irritabilité.

6. **Hypervigilance**: Être constamment en alerte, surveiller en permanence l’environnement pour des signes de danger.

7. **Problèmes de concentration et de mémoire**: Avoir du mal à se concentrer et à se souvenir des détails de l’événement traumatisant ou d’autres informations.

8. **Sentiment de culpabilité ou de honte**: Éprouver des sentiments intenses de culpabilité ou de honte liés à l’événement traumatisant.

9. **Évitement des activités, des lieux ou des personnes associées au traumatisme**.

Si vous pensez que vous ou quelqu’un que vous connaissez souffrez de TSPT, il est impératif de consulter un professionnel de la santé mentale pour une évaluation approfondie et un traitement approprié. Le TSPT est un trouble sérieux et il est essentiel de recevoir un soutien professionnel pour la gestion et le rétablissement.