Les traumas de la violence parentale

Passé Douloureux

Le présent est plein de relents du passé? Ruminer les souffrances c’est creuser l’ornière, faire la trace plus profonde. Mais comment oublier? Comment faire avec les traumatismes de la violence, de l’indifférence ou de la peur quotidiennes?

La honte, la culpabilité ne servent à rien. Vous le savez et vous tachez de les exiler avec la plus grande détermination possible et quelquefois de la colère.

Présent fructueux

Le passé a été ce qu’il a été, et vous l’avez traversé et vous êtes là. En thérapie. Avec l’intention d’aller bien, de transfigurer la représentation d’un assujettissement aux douleurs en une adaptation autonome et libre : J’ai fait ce que j’ai pu , et je suis arrivé(e) à dépasser les épreuves. Et aujourd’hui je peux sentir en moi les ressources nombreuses que j’ai déployées chemin faisant.

Futur Joyeux

Le passé peut ressurgir joyeux si vous lui témoignez ce qu’il a engendré en vous comme ressources uniques: combativité, adaptation, espérance, patience, flegme, humour, simplicité, humilité et fierté à la fois.

Vous le sentirez bientôt, après une étude de votre écologie intérieure et une synchronisation cognitive à vos ressources :

Merci la vie qui me donne le temps de grandir et de mieux me connaître.