Apprendre à se connaitre

enfant avec une colombe marc chagallTémoignage

Therapeute : Que voudriez vous apaiser?
R: Alors c’est hyper complet avec plein de troubles. Mais je le vis comme un gros mal etre, c’est plutôt ça, allons y par la surface…. C’est une sensation de ne plus avoir la capacité de continuer. Bon c ‘est pas linéaire, ça va ça vient, et  hum.. ça vient que j’ai l’impression que je réalise que j’ai eu une vie entravée, mue par des …comment je peux appeler ça,…  des inhibitions des difficultés. J’ai l’impression de ne tellement pas avoir fait le choix de l’épanouissement meme si , c’est pas linéaire, je me suis épanouie à beaucoup d’endroits, et mes choix me paraissent etre à l’opposé de ce que j’aime. J’ai toujours su que je ne faisais pas ce que je voulais faire. Mais aujourd’hui je le vis très mal. J’arrive pas à le dépasser. Je parle du temps T de maintenanT : Tous les jours quand je me lève, j’ai un chapitre de ma vie qui me vient et ( elle pleure) et que j’assume pas . Oui, je suis très jugeante sur moi.. peut etre que la critique de ce temps passé, ça vient maintenant à ma conscience, c’était là , ça ne venait pas à ma conscience ou ça y venait mais j’étais indulgente, je faisais avec, je faisais ailleurs et là j’arrive pas à faire avec. Je suis dans la rumination et le remord. Ce remord m’empêche d’avancer, il prend toute la place, il me cloue sur place. Je me réveille le matin et j’ai une pensée sur moi et tout de suite un remord et je pourrais rester couchée et attendre la mort. J’ai un peu travaillé sur ma respiration pour dépasser les moments où l’angoisse pèse le plus sur mon plexus. Mais vraiment ça ne s’atténue que brièvement et très vite ça redevient douloureux.

Ok , on va penser à ce remord

• Dire: « Je reprends toute mon énergie liée au REMORD et je la ramène à sa juste
place en moi », laisser un temps de pause en vous centrant sur votre respiration (1 min
environ)
• Dire: « J’enlève toute énergie non-moi, liée au REMORD, Je l’enlève de toutes mes cellules, de
mon corps, de mon espace personnel et je les renvoie là où elles doivent être », laisser
un temps de pause en vous centrant sur votre respiration (1 min environ)
• Dire: « Je reprends toute mon énergie investie dans le REMORD et je la ramène à sa
juste place en moi, laisser un temps de pause en vous centrant sur votre respiration (1
min environ)
• Dire: « J’harmonise tous mes systèmes à mon état de conscience actuel », laisser un
temps de pause en vous centrant sur votre respiration (1 min environ)
• Comment vous sentez-vous maintenant vis-à-vis de ce problème?

Je me sens étrangement bien . C’est le calme, après la tempête, un calme retrouvé, le silence, la fin de la voix intérieure gênante. J’ai eu immédiatement une sensation de revivre au présent, d’être moins dissociée. …
Et ça met en route une nouvelle énergie, une intention salvatrice.

Remord

Comme une dépression post traumatique